24 novembre 2011

laisser la place

P1150373La chatte s'est mise sur mon papier, entre mes mains — comment faire — est-ce bien important d'écrire, elle occupe absolument toute la place, comment fait-elle ? C'est sûr, elle dialogue avec moi. Sa manière est forte, efficace. Elle y est de tout son corps. Elle s'impatiente un peu, elle bouge, respire les fleurs du vase, se déporte de côté, puis finalement s'installe auprès de la feuille, tout à côté un moment, puis enfin va sur le fauteuil en face, montrant son indépendance. Elle me laisse la place. Elle prend la sienne. Elle se tourne, elle se retourne, elle semble souffrir, elle est vieille, le coussin est mou. Puis elle se ferme dans un sommeil apparent.
Je sais ce qu'elle est venue dire.
Que la femme qui a mis tout son corps, toute son âme entre mes mains, est partie.

Posté par kelcun à 16:15 - Commentaires [6] - Permalien [#]

Commentaires sur laisser la place

    Une coquille révélatrice :

    "Que la femme qui a mis tout son cops...": que serait en effet un corps sans air ?
    Bon début de semaine lumineuse et chal-heureuse!

    Posté par thami, 19 décembre 2011 à 00:03 | | Répondre
  • Merci Thami au regard fin, vaste, et toujours lumineux !

    Posté par kelcun, 19 décembre 2011 à 15:23 | | Répondre
  • Bonne fin d'année à toi

    Posté par if6, 30 décembre 2011 à 20:27 | | Répondre
  • meilleurs vœux,j'aime beaucoup l'abstraction de cet arbre qui me parle, amitié, Eric

    Posté par FERBER, 07 janvier 2012 à 20:56 | | Répondre
  • à Thami : j'ai oublié de dire que j'ai corrigé la coquille !

    Posté par kelcun, 20 mars 2012 à 21:35 | | Répondre
  • et l'arbre,
    tout rempli de lumière?

    Posté par mima, 13 avril 2012 à 23:41 | | Répondre
Nouveau commentaire