29 mars 2011

blancheur papier

Je n'écris pas encore mais je prends les feuilles de papier blanc et les pose toutes ensemble, les unes sur les autres, chacune se laissant voir sur le bord de l'autre de sorte qu'un filet d'ombre repose sous chacune d'elles.Mes doigts dans cet instant de tendresse pour le papier ont laissé naître ces lignes fines parallèles contre le bord gauche de ma feuille et c'est comme si j'écrivais surune aile d'oiseau dépliée pour s'offrir à ma trace. Une aile ouverte qui s'articule à ces longues stries orthogonales alignées aussi parfaitement... [Lire la suite]
Posté par kelcun à 20:40 - Commentaires [2] - Permalien [#]

17 mars 2011

la danse et la photo donnée

Depuis quelque temps je ne faisais plus de belles photos. Sinon celle des murs et des écorces. Je ne pouvais plus fixer mes amis, mes rencontres, ils s'échappaient, glissaient, se déformaient. Je les voulais, je crois, dansant. Je les voulais danse. Ce sont nos gestes, nos actes, qui savent avant nous ce que nous voulons. Je m'étais acheté une petite caméra, mais dès que je l'ai eu déballée et quelque peu étudiée dans son mode d'emploi, je me suis rendu compte que j'avais perdu les anciennes raisons de l'utiliser. Sans... [Lire la suite]
Posté par kelcun à 23:53 - Commentaires [3] - Permalien [#]
15 mars 2011

l'image des choses

Car Wang-Fô aimait l'image des choses, et non les choses elles-mêmes (M. Yourcenar) J'ai effacé tes photos. Je ne t'y retrouvais pas. Elles étaient plutôt belles mais, comme l'un de tes personnages de roman, j'aurais pu leur dire en face : – Tu n'es pas Lydia. Tu n'es pas elle.Ce soir je lis quelques passages de L'Éloge de la plante – c'est temps de gigantesque destruction, mort, malheur qui s'abat au Japon sur l'humanité – ce soir paisible.Ce qui s'envole de ma salive, ce qui s'échappe, flotte au sortir de ma bouche,... [Lire la suite]
Posté par kelcun à 20:30 - Commentaires [1] - Permalien [#]